La Coquille Saint-Jacques

La coquille saint-jacques

La coquille Saint-Jacques (espèce Pecten maximus d’Atlantique ou Pecten jacobaeus de Méditerranée) voit sa teneur nutritionnelle varier en fonction de la présence du corail. La noix, très riche en protéines, est pauvre en graisses. La formation du corail, de novembre à mars, dépend du lieu où se trouve la coquille.

de la mer à l'assiette

En France, la coquille Saint-Jacques est pêchée en Manche et en Atlantique : baie de Seine, baie de Saint-Brieuc, rade de Brest, baie de Quiberon et Pertuis charentais. Les coquilles Saint-Jacques sont pêchées par des navires « dragueurs », également appelés « coquillards », qui sont polyvalents et permettent de pêcher également à la palangre, au casier, au filet ou au chalut.

Apports nutritionnels pour 100 G

Calories : 77,5 kcal
Protéines : 9,5 g
Graisses : 0,5-1 g
Cholestérol : 50 mg

NUTRIMENTS ET VITAMINES

Vitamine A 
Vitamine B9
Vitamine B12
Vitamine E
PHOSPHORE
POTASSIUM
CALCIUM

Bien la choisir

Attention à l’appellation pour éviter les mauvaises surprises. L’appellation Saint Jacques est autorisée pour toutes les espèces de pectinidés quand elles sont sous la forme de noix décortiquées (Saint-Jacques, pétoncles, vanneaux).

LE SAVIEZ-VOUS ?

On compte 6 coquilles (= 1 kg) en entrée pour 2 personnes.